Skip to Menu Skip to Search Nous contacter Canada Sites web & Langues Skip to Content

SGS est la pointe de la technologie de lixiviation par cyanuration depuis des décennies.

Nous possédons le matériel et l'expertise requis pour concevoir le circuit de lixiviation par cyanuration le plus efficace et le plus rentable pour votre exploitation de traitement de l'or. Notre équipe inclut des professionnels de rang international ayant développé des techniques telles que CIP (charbon en pulpe), CIL (charbon en lixiviat), RIP (résine en pulpe) et RIL (résine en lixiviat).

SGS est un leader du traitement de l'or. Nos technologies robustes et notre personnel expérimenté garantissent une récupération de l'or améliorée et un résultat net amélioré pour votre exploitation minière.

La lixiviation par cyanuration est la norme industrielle du traitement de l'or depuis plus de 100 ans. Durant le processus de lixiviation par cyanuration, une solution de cyanure, ou lixiviat, est lixiviée par le minerai contenu dans les cuves, colonnes ou amas. L'or est dissous par le cyanure puis retiré des tas ou colonnes. Il est ensuite extrait de la solution de lixiviation sursaturée par adsorption sur carbone ou sur résines. Ce procédé d'extraction de minerai rentable et éprouvé fournit une récupération maximale pour de nombreux minerais d'or, y compris les minerais à faible teneur et certains minerais réfractaires.   

Les professionnels SGS développent votre schéma de traitement de lixiviation par cyanuration à l'échelle du banc d'essai ou du laboratoire en utilisant les essais de cyanuration en bouteilles pour évaluer les paramètres de lixiviation et optimiser la récupération de l'or. Pendant ces essais, l'aération, l'alcalinité, le temps d'agitation et le calibre des grains sont rigoureusement contrôlés et les données résultantes fournissent une estimation précise de la récupération de l'or et des taux de consommation d'acide. De tels essais établissent les paramètres pour votre usine pilote ou vos récupérations finales sur site.

Les professionnels SGS utilisent les résultats obtenus des essais en bouteilles pour établir les procédures de préparation et de récupération les plus appropriées pour votre minerai. Les processus de lixiviation par cyanuration incluent :

Lixiviat en cuves et en colonnes

Dans une lixiviation par cyanuration traditionnelle, le minerai est placé dans des cuves ou des colonnes. La solution de cyanure se lixivie à travers le minerai et dissout l'or, qui est ensuite retiré de la solution lixiviante par adsorption sur le carbone ou les résines. Le calibre des grains, les niveaux d'oxygène et d'alcalinité sont soigneusement contrôlés pour garantir une récupération de l'or maximale.

Lixiviation en tas

La lixiviation en tas facilite l'extraction fructueuse de l'or à partir d'un minerai à très faible teneur. Préalablement à la lixiviation en tas, le minerai tout venant (ROM) ou le minerai concassé est chargé dans des structures de 10 à 20 m de hauteur qui sont empilées sur une couche imperméable. Un solution de cyanure dilué est pulvérisée sur le tas, se lixivie à travers la pile puis dissout l'or disponible. La solution est ensuite dirigée dans un bassin. La solution de cyanure, qui est dite être « sursaturée » d'or, est ensuite pompée par les colonnes où l'or est récupéré. Une lixiviation en tas rentable offre un certain nombre d'avantages, y compris :

  • Les coûts de broyage sont réduits puisque l'or est uniquement concassé, non meulé.
  • La solution de cyanure est recyclée à travers le tas, réduisant la quantité de cyanure utilisée dans l'exploitation.  
  • Le processus convient particulièrement aux minerais à plus faible teneur et ceux ayant une teneur élevée en argile.

Récupération de l'or

Adsorption sur carbone et sur résines

Les scientifiques SGS ont développé et continuent à améliorer ces processus rentables et éprouvés pour extraire l'or des solutions de cyanure sursaturées. Le carbone actif extrait efficacement l'or du cyanure, à mesure que l'or est adsorbé dans les pores du carbone. Ceci a donné naissance aux technologies telles que le CIP (charbon en pulpe), CIL (charbon en lixiviat) et CIC (charbon en colonnes).

Plus récemment, SGS a pris la tête de l'industrie du traitement de l'or avec le développement de technologies basées sur les résines. Dans ce cas, l'or est adsorbé sur des particules de résines synthétiques plutôt que sur du carbone activé. Ce processus est plus efficace, plus facile à contrôler et plus robuste que les technologies basées sur le carbone.

Les variations sur ce processus incluent :

  • Le carbone en pulpe   
  • Le carbone en lixiviat
  • Le carbone en colonnes

RIL (résines en lixiviat)/RIP (résines en pulpe)

Ces dernières années, les résines ont remplacé le carbone comme phase sur laquelle l'or est adsorbé. SGS a été un leader du développement de cette technologie. Ce processus utilisé dans l'adsorption sur résines est similaire à l'adsorption sur carbone, mais les particules sphériques de résines synthétiques remplacent les grains du carbone activé. Ce processus confère un certain nombre d'avantages au traitement de l'or :

  • Le calibre des particules de résines synthétiques est plus régulier que les particules naturelles de carbone, permettant un contrôle plus facile lors de l'ajout de l'adsorbant
  • De meilleurs résultats à partir des minerais réfractaires ou ceux contenant de hauts niveaux d'argile ou de composés organiques  
  • Les particules des résines sont plus robustes et n'ont pas besoin d'être réapprovisionnées aussi souvent que le carbone, maintenant ainsi les coûts d'exploitation relativement bas.

Faites équipe avec SGS et profitez de notre expérience reconnue internationalement ainsi que de nos capacités technologiques au niveau des taux de récupération accrus et d'une croissance maximale au sein de votre exploitation de récupération de l'or.